Marchés financiers : pourquoi et comment faire du trading sur CFD ?

Il existe de nombreux moyens pour se faire du profit sur le marché Forex. Les CFD représentent l’un des instruments les plus connus dans le milieu du trading. Défini en français comme « contrat de différence », le CFD est un produit dérivé offrant la possibilité de faire des spéculations aisément, et ceci à coût réduit sur les indices boursiers, sur une action, des matières premières, des devises, etc. L’une des particularités des CFD est que vous n’aurez pas à trader l’actif lui-même, mais plutôt son prix. En d’autres termes, en tant que trader, vous gagnez en profitant du prix de l’actif sous-jacent sans être en possession de l’actif réel. Quels sont les avantages liés au trading sur CFD et comment cela fonctionne-t-il ?

Pourquoi trader les CFD ?

En général, beaucoup de personnes voient un risque indéniable avec les CFD. Même si cela est réel, si vous les maitrisez bien, ils peuvent être un investissement rentable. En France, cela est bien reconnu par les traders, car grâce aux CFD, ils arrivent à accéder à tous les marchés financiers simplement avec un seul compte. Par ailleurs, les frais sont moins élevés.

Les avantages du trading sur CFD sont à divers niveaux. En effet, avec les CFD vous avez accès à tous les marchés financiers (actions, indices, devises, matières premières, bons du Trésor, etc.). De même, grâce aux CFD, il vous est possible de faire la vente à découvert, c’est-à-dire que vous pouvez vendre sans être détenteur du produit. En revanche, cette vente n’est pas possible sur le marché des actions.

En dehors de ces avantages, notez que les frais qui sont appliqués aux CFD sont plus bas que ceux appliqués pour un achat en direct d’actions. L’une des particularités avec les CFD est que vous pouvez investir un montant supérieur à celui de votre capital. Ils permettent ainsi donc un effet de levier fort.

Par ailleurs, notez également que les CFD offrent une gestion beaucoup plus flexible. Et ils sont plus adaptés aux « petits portefeuilles ». Contrairement aux actions, les CFD n’ont pas d’échéance. C’est ce qui permet en effet une gestion plus aisée. Ici, vous n’avez pas à gérer le dépassement d’échéance. Enfin, lors des périodes de cracks ou d’intense volatilité, les autorités boursières mettent une interdiction à la vente à découverte des actions sur certaines valeurs. Par contre, les CFD ne sont pas concernés par cette interdiction. En d’autres termes, cela signifie que vous pouvez vendre à découvert par le biais d’un CFD (vendre sans avoir acheté au préalable). Ce qui représente un avantage particulier.

Bon à savoir : les CFD cotent en permanence, c’est-à-dire 24 heures sur 24. Il est donc possible de vendre son CFD même en cas de fermeture de la Bourse de Paris. En l’espèce, le coût est estimé par votre broker en tenant compte des coûts des bourses encore ouvertes à l’heure à laquelle vous voulez vendre.

Le trading sur CFD représente une alternative à d’autres types de produits. En effet, les CFD ont l’avantage de ne pas avoir de niveaux prédéfinis de « Stop Loss ». C’est plutôt à vous de mettre le seuil de revente automatique.

Comment trader les CFD ?

Pour commencer à investir sur les CFD, il est indispensable de valider certaines étapes :

  • Vous devez choisir une plateforme proposant le trading CFDs comme Saxo par exemple. Votre courtier doit être agréé par une autorité de régulation européenne à l’instar de l’AMF ou de la FCA. Généralement sur les plateformes comme celle de Saxo, il est possible de s’entraîner sur un compte de démonstration afin de se familiariser avec les CFD. Ainsi, vous pouvez trader dans les mêmes conditions du marché, mais ici avec un capital fictif sans aucun risque de perte ;
  • Faire le choix des instruments sur lesquels vous voulez investir ;
  • Acheter ou vendre : vous pouvez choisir « acheter » si vous prévoyez une hausse des prix ou « vendre » si vous pensez que les prix connaitront une baisse ;
  • Déterminer le volume de la transaction ;
  • Faire une évaluation du risque et identifier le stop loss et l’ordre de stop loss garanti ;
  • Surveiller les positions ;
  • Faire la clôture des positions de façon manuelle si l’option automatique par un stop loss n’est pas appliqué.

En raison de l’effet de levier, les CFD constituent des instruments complexes présentant un risque de perte élevé. Pour trader sur CFD, il est indispensable d’avoir un plan de trading. Un plan d’action destiné à votre activité doit comprendre les points tels que : votre niveau de motivation, le temps que vous pouvez consacrer au trading, vos objectifs, comment vous allez gérer le risque, le capital disponible, les valeurs à choisir pour l’investissement, etc. En somme, le but du plan de trading est de vous aider à penser toutes vos prises de décisions. Il vous permet de définir l’investissement adéquat, le gain potentiel visé, le seuil de perte gérable et la gestion du risque.