Le marché de l’emploi au Québec en 2016

Actuellement, de nombreuses entreprises et organismes publics à échelle internationale recrutent au Québec, nos conseil en recrutement de cadres et professionnels vous aideront à trouver l’offre adéquate.
Le marché de l’emploi au Québec est en pleine expansion cette année, en effet, il atteint son sommet historique en augmentant de 13 900 postes, soit plus de 0.4 % dans les offres du secteur public à plein temps et de 13 500 postes dans le domaine privé proposant ainsi une multitude de choix et ouvrant plus de possibilités.
L’état du marché de l’emploi au Québec en 2016 : après la déception causée par la déclinaison de création d’emplois en 2014 et les privions prometteuses en 2015, le Québec connaît une grande stabilité, une baisse du taux de chômage, des augmentations de salaire, une hausse des demandes de compétences analytiques ainsi qu’une croissance de demandes de main-d’œuvre en technologies de l’information.

Les tendances du marché de l’emploi au Québec en 2016 :

Santé : les professions ayant un rapport avec le domaine de la santé sont depuis plusieurs années et jusqu’à maintenant rencontrent beaucoup de demandes les diplômées sont donc grandement par la disponibilité des offres proposées s’élevant à plus de 4 500 postes répartis sur 50 établissements de santés selon les statistiques de recrutement au Québec.

Enseignement : suite au nombre croissant d’étudiants en collège et université 2 500 postes sont proposés dans le domaine public et privé, ils offrent des revenus confortables aux cadres supérieurs allant jusqu’à 73 000 dollars canadiens par an.

Communication : le secteur de télécommunication et de transmission offre une perspective favorable avec un faible taux de chômage et un grand nombre de postes libres équivalant à 2 614, le salaire moyen d’un directeur est estimé à 80 000 dollars canadiens par an.

Marketing : pour les directeurs de marketing et publicité, le Québec offre une multitude
d’offres (29 000 postes) bien rémunérées, en effet la vente publicitaire rapporte 76 000 dollars canadiens par an.

Agriculture : les agronomes, les conseillers et spécialistes en agriculture bénéficient d’une grande demande (2 000 postes) correctement rémunérée, aux alentours de 50 000 dollars canadiens par an.

Sciences et technologies : on retrouve 12 250 postes proposées en relation avec la science destinée aux techniciens des domaines suivants : biologie, météorologie, chimie et géologie. Le revenu annuel moyen s’élève à 66 000 dollars canadiens. Et 17 500 postes en relation avec la technologie destinée aux techniciens et ingénieurs des domaines suivants : développement de logiciel, développement web, consultant en informatique et génie électronique avec un revenu annuel moyen de 62 000 dollars canadiens.

Art et culture : que vous soyez directeur de bibliothèque, d’archives, de musée et de galerie d’art, d’édition ou bien de théâtre le Québec vous propose un nombre estimé à 2 900 postes rémunérées la moyenne annuelle de 59 000 dollars canadiens.