Homme au foyer, un choix ou pas ?

Souvent sujet à contradiction, être homme au foyer n’est pas une situation si désespérée qu’on le pense. Père de famille ou pas, nombreux sont les hommes se retrouvant être un homme au foyer. Cela peut très bien être un choix, mais peut gêner certaines personnes. Cette situation est-elle vraiment un choix ?

Au niveau familial

Plus facile pour les femmes, mais mal accepté pour les hommes, être homme au foyer est avant tout un fait réel. Cela peut être une décision du couple, ou dû au chômage, ou que le salaire de la femme est suffisant pour subvenir aux besoins de la famille. Il y a des hommes qui veulent voir grandir leurs enfants et ne veulent pas échanger ce plaisir au travail. Les enfants de leurs côtés sont comblés, mais au fil du temps, ils peuvent prendre cela autrement.

Au niveau social

La société va, certes, poser un regard inquiété, trouver cela bizarre et pourrait même penser qu’être un homme au foyer n’est pas normal. Ce n’est pas évident tout de même qu’un homme soit tout le temps chez lui en s’occupant de la maison et des enfants. Mais ce n’est pas facile non plus pour lui d’assumer ce choix vis-à-vis de la société. Être homme au foyer peut culpabiliser le moral et engendrer ainsi de la paranoïa voire amener la personne concernée au syndrome de « l’homme au foyer ».

Les avis des psys

Les psys partagent leurs avis entre : c’est le choix du couple qui compte et il est préférable de voir les femmes plutôt que les hommes au foyer. D’autres disent également que ces hommes, dits au foyer vont avoir des difficultés lorsqu’ils vont décider d’entrer dans le monde professionnel. S’occuper de sa maison et de ses enfants est une liberté que personne ne peut empêcher à qui que ce soit. D’ailleurs, c’est une autre manière de faire découvrir aux hommes tous ces détails qui les échappent au quotidien.