Devenir dentiste au Québec : comment faire ?

Avant tout pour devenir dentiste, que ce soit en France ou au Québec, il faut être sûr de son choix, et un minimum passionné. En effet ce métier fait partie du secteur de la médecine, le parcours conduisant à celui-ci est donc long et parfois pénible. Ne choisissez pas la dentisterie parce que le salaire vous attire ou parce que vous avez vu une série Tv sur ce sujet. On vous fait un court résumé des prérequis et du parcours nécessaire pour devenir dentiste au Québec.

Les prérequis

Tout d’abord un bon dentiste doit aimer le contact avec les gens, il faut savoir écouter les maux des personnes venant consulter, mais aussi savoir les conseiller et faire preuve de tact. Il faut aussi posséder une bonne mémoire afin de retenir tous les termes et procédés complexes, ainsi qu’une bonne dextérité manuelle et une bonne vision.

Le parcours

Afin de pouvoir exercer le métier de dentiste au Québec il faut effectuer au minimum 5 ans d’études dans une des universités du Canada offrant ce type de cursus, mais il faut aussi s’inscrire à l’Ordre des dentistes du Québec. Pour faire partie de l’Ordre il faut remplir un certain nombre de critères, sans cela vous ne serez pas autorisé à exercer au Québec.

Immigrer au Québec

Si vous avez fait vos études et obtenu votre diplôme en France, mais que vous souhaitez exercer au Québec il vous faudra impérativement avertir l’Ordre avant votre départ. Vous devrez alors passer une série d’examens avant d’obtenir le permis d’exercer au Québec. Ne prenez donc pas cette décision à la légère, les procédures sont longues et le coût de la vie est plus élevé qu’en France.

Les avantages

Le métier de dentiste est diversifié et vous aurez à relever certains défis tout au long de votre carrière. N’oublions pas le salaire qui varie en fonction de la structure dans laquelle vous exercer, ainsi vous gagnerez plus dans une clinique privée que dans une structure publique. Vous n’effectuerez pas toujours la même tâche, vous aurez à traiter des cas de caries comme de des cas relevant plus de l’esthétique. En effet de plus en plus de personnes n’hésitent pas à appeler un dentiste pour un traitement professionnel de blanchiment des dents.
Avant de prendre votre décision n’hésitez pas à vous renseigner auprès des centres de formations, des cliniques et auprès du gouvernement canadien.