Choisir sa porte de garage, ce qu’il faut savoir

Avoir un garage pour pouvoir mettre son ou ses véhicules à l’abri et stocker du matériel est un véritable atout pour votre maison. Que votre garage soit un projet de construction, un agrandissement de votre maison ou qu’il soit déjà présent, l’un des éléments les plus importants est l’accès sécurisé de celui-ci : la porte de garage. En effet, celle-ci doit vous apporter tranquillité et sécurité à votre maison grâce à une fermeture verrouillé, garantir une bonne isolation thermique et permettre un accès facilité pour entrer ou sortir votre véhicule. Que votre porte soit ou non motorisée, le choix de celle-ci est inhérente à la configuration de votre pièce.

 

Choisir sa porte selon la configuration du garage

Le choix de la porte se fait ainsi en fonction de comment est fait votre garage : la largeur du passage doit être suffisamment grande et il faut tenir compte de la hauteur de l’ouverture (appelé hauteur du tableau) et la présence ou non d’obstacles potentiels, que ce soit sur le bas de l’ouverture ou de la retombée à la hauteur du linteau. Prenez toutes les mesures pour évaluer également la distance des écoinçons s’il y a lieu, du ou des refoulements latéraux à gauche et/ou à droite ainsi que de l’espace libre au plafond.

 

Les différentes portes de garage

Porte de garage basculant

La porte s’ouvre verticalement et se glisse d’un seul tenant et se positionne sous le plafond. L’ouverture est manuelle ou peut être motorisée.

Porte de garage sectionnelle

Toujours une ouverture verticale, il s’agit d’une porte qui se glisse sous le plafond de votre garage via un système de panneaux séparés qui se glissent progressivement. Ce type de porte est très souvent proposée avec motorisation intégrée. Pour vous aider, consultez le guide pour Choisir sa porte de garage sectionnelle

Porte pliante

Ce type de porte a une ouverture horizontale utilisant plusieurs vantaux qui se replient pour ouvrir la porte. Disponibles en plusieurs matériaux elle est généralement plus répandue en bois mais a l’inconvénient de ne pas être motorisable.

Porte coulissante

Système d’ouverture horizontale également, ce type de porte nécessite d’avoir suffisamment de place le long du mur latéral et aucun obstacle pour faire glisser sans effort votre porte.

Porte battante

Similaire à la porte pliante de garage, elle constituée de deux ou trois grands vantaux. Privilégiée pour leur charme et design et pouvant être motorisée, elle possède néanmoins l’inconvénient d’avoir suffisamment d’espace devant le garage pour l’ouverture

 

 

Possibilité de motoriser sa porte

Motoriser sa porte et pouvoir en commander l’ouverture à distance sans descendre de votre véhicule offre un haut niveau de confort appréciable. Néanmoins, toutes les portes de garage ne sont pas motorisables comme évoqué précédemment. Certains fabricants proposent différents systèmes de kit de motorisation simples à installer et contestables avec votre smartphone pour sécuriser l’accès et la fermeture.

Il faudra également vous assurer au préalable de la présence d’une alimentation électrique où vous souhaiter installer le moteur.

 

Le choix du matériau

On retrouve principalement quatre types de matériaux principaux :

  • le bois
  • le PVC
  • l’aluminium
  • l’acier

Chaque matériau possède des avantages et inconvénients. Les portes en métal comme l’acier ou l’aluminium (moins couteux) restent parmi les plus solides et robustes mais sont parmi les plus chers. Le PVC bénéficie d’un bon rapport qualité-prix mais résiste moins à long-terme et a une isolation thermique et phonique de moins facture. Enfin les portes de garage en bois sont privilégiés pour leur robustesse et leur isolation mais présentent les inconvénients d’un coût plus élevé que le PVC, demandent plus d’entretien et sont relativement lourdes et donc pénible à déplacer lors des manipulations quotidiennes.

A noter que l’allure générale de votre porte de garage devra aussi respecter les règles d’urbanisme : les matériaux utilisés ainsi que la couleur sont soumis à des normes d’intégration architecturale propres au plan local d’urbanisme de votre commune et quartier d’habitation. Renseignez-vous au préalable auprès de votre mairie pour ne pas commettre d’impair et choisir au mieux votre porte.

 

Configuration, praticité, et règles imposées seront autant de facteurs qui vont impacter le choix de votre porte de garage et dont vous devrez tenir compte. Sans oublier le coût total (achat et pose) de votre projet !