4 erreurs à éviter lorsque l’on devient propriétaire

L’achat d’une maison ou d’un appartement peut représenter un excellent investissement et bien sûr un lieu qui sera votre cocon. Cependant, un investissement aussi important mérite d’être bien préparé afin d’éviter certains pièges. Voici 4 erreurs à ne pas faire lorsqu’on devient propriétaire.

Ne pas dépasser votre budget

 

La très grande majorité des acheteurs se fixe un budget, pour le négliger en quelques instants s’ils voient une propriété qui les séduit, mais qui se situe hors du prix maximum qu’ils s’étaient fixés au départ.

Tout au long de votre recherche, gardez à l’esprit les raisons à l’origine de votre budget. Vous avez établi ce dernier avant de tomber sous le charme, en vous basant sur des données logiques et des contraintes financières réelles. Prenez toujours un temps de recul pour revenir à ce budget et prendre une décision réaliste.

 

Pensez aux coûts additionnels et aux coûts cachés

L’achat d’une propriété ne se résume pas à un simple remboursement de votre emprunt. Viendront s’ajouter à celui-ci les taxes, assurances ou frais de copropriétés éventuels. Des frais d’entretien, de rénovation et de maintenance vont également apparaître, jusqu’alors invisibles si vous étiez locataire.

Il est donc essentiel d’estimer ces dépenses le plus précisément possible avant de prendre une décision. Pour ce faire, renseignez-vous sur les coûts moyens d’entretien et de rénovation, sur les taxes et les assurances en vigueur dans votre province. Bien entendu, ajoutez-les à votre budget de départ.

N’omettez pas les éventuelles fluctuations du marché financier

Ne pas prévoir ce genre de situation peut entraîner, le cas échéant, une augmentation importante du montant de vos intérêts, et donc de vos remboursements.

Opter pour un budget de départ raisonné et des remboursements plus faibles vous garantit de pouvoir pallier aux imprévus liés au marché financier, mais aussi à l’évolution du marché immobilier en cas de revente de votre bien.

Ne faites pas l’impasse sur une inspection drastique du logement convoité

Très souvent les propriétés les plus belles peuvent devenir les pires cauchemars. Cela pour la simple raison qu’un logement peut avoir l’air fantastique, mais posséder de nombreux inconvénients cachés.

Des fuites de canalisations, une mauvaise isolation, des fondations qui s’érodent ou même une cheminée défectueuse ne sont que quelques exemples de conséquences qui peuvent s’avérer importantes et qui ne sont pas forcément visibles au premier coup d’œil. Le cas échéant, un courtier en assurance habitation qui vous accompagne du moment de la réclamation jusqu’à la réception des indemnisations vous sera d’un grand secours.